top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMarie-Line Brunet

Le corps ne ment pas


Le corps ne ment pas, il exprime parfois par des symptômes physiques ce qui ne peut pas l'être autrement. La somatisation peut être telle qu'il en vient parfois à se figer, seule manière pour lui d'exprimer le mal-être et tenter de l'évacuer: problèmes de dos, difficultés respiratoires, désordres digestifs, grande fatigue, ...

En réalité, ce sont nos émotions qui tentent de s'exprimer à travers des symptômes physiques. Et une émotion a juste besoin de faire son chemin, d'être transitée. Et pour cela, elle doit être reconnue et accueillie et c’est souvent là toute la difficulté. Lorsque nous bloquons ou rejetons nos émotions, nous les empêchons de poursuivre leur route. Elles tournent alors en rond à l'intérieur du corps en cherchant désespérément la porte de sortie.


Si nous n'avons pas conscience de notre manière de nous bloquer face aux émotions, nous ne sommes pas en mesure de reconnaître ce que nous dit notre corps pour les laisser transiter. Les émotions s'accumulent alors progressivement et peuvent finir par ne plus laisser assez de place à l'Être que nous sommes, notre énergie étant utilisée à essayer d'évacuer toutes ces émotions accumulées.

Voici 3 petits conseils pour revenir à la conscience corporelle et à l'écoute de soi:

- S’arrêter: Celui qui ne s’arrête pas ne grandit pas. Lorsque nous sommes dans la spirale de nos automatismes, nous sommes comme aveugles, non conscients de ce qui se passe en nous. - Respirer: porter notre attention sur notre respiration pour prendre conscience de nos sensations intérieures. Est-ce que je me sens serein(e), triste, énervé(e) ? - Observer: les zones fluides à l'intérieur du corps, celles où ça circule bien, celles où nous sentons que ça bloque: tensions, manque d'air, ...

Sans évaluer et sans vouloir changer quoi que ce soit, nous pouvons juste étiqueter et reconnaître nos sensations physiques et émotionnelles et prendre conscience de ce qui se passe en nous. C'est là la première étape de la re-connexion à soi.


7 vues0 commentaire
bottom of page